Une pêche durable

pescadores

La durabilité de la pêche dans nos mers est aujourd’hui une grave question environnementale. Chez Conservas Ortiz, nous nous préoccupons de l’avenir des captures et des démarches de récupération des espèces. C’est pourquoi nous avons recours aux techniques traditionnelles que sont l’appât vivant et la ligne traînante pour la capture du germon et la senne pour l’anchois.

La première technique consiste à utiliser un appât frais et vivant pour attirer plus efficacement le poisson. Cet appât est habituellement constitué de petits poissons.

La première étape consiste à sortir avec soin ces appâts de la mer, à l’aide de salabres. Ensuite, les poissons sont conservés dans des viviers où ils peuvent vivre pendant plusieurs jours.

Pour simuler un banc de poissons, les pêcheurs emploient comme leurre des tuyaux qui créent un mouvement similaire.

Quand la pêche commence, les pêcheurs s’alignent sur un côté du bateau. Les cannes à pêche sont équipées d’une ligne courte et les hameçons se trouvent déjà préparés avec l’appât vivant. Si le banc está composé de très gros poissons, la pêche s’effectue par paire.

La pratique de l’appât vivant est une méthode de pêche habituelle qui est utilisée depuis des siècles par les pêcheurs du golfe de Biscaye.

Quant à la pêche à la senne, il s’agit d’un système qui consiste en un grand filet rectangulaire dans lequel le banc d’anchois est complètement enveloppé.